Web Design et La Tour de Pise

Un vrai professionnel du web design est aussi, au fond, un bon webmestre et un bon développeur web. En effet, dans mes cours je vous casse les pieds avec des "détails" qu'on pourrait penser s'appliquer plutôt au métier d'informaticien.

Des détails comme la configuration d'un système WAMP, les entités HTML, les principes du modèle client-serveur ou compter en binaire et en héxadécimal. Ou bien comme la signification des mots et acronymes jargonnesques comme IP, FTP, HTTP, DNS, URL, Get/Post, localhost, Apache, IIS et AJAX.

Ces choses sont les outils de votre métier et il faut les connaître. Mais encore, tout simplement, c'est pour éviter ceci...

tour_de_piseLa tour de Pise

La tour de Pise penche à un angle de seulement 4° mais même à l’œil nu, la différence par rapport à la verticale paraît énorme.

La tour est un exemple magnifique d'architecture de l'Europe médiévale, qu'on s'occupe de son écart avec la verticale ou pas. On peut alors dire que la vision de celui qui l'a conçue a été remarquable.

Par contre, sa compréhension des fondamentaux de la construction a dû être limitée pour avoir choisi un emplacement composé d'argile, de sable et de coquillages.

Les métiers s'organisent en couches

Dans le monde du travail, les métiers s'organisent en couches. Pour être efficace dans sa couche, il faut obtenir et maintenir une compréhension des deux couches autour de soi : la couche supérieure et la couche inférieure par rapport à sa position dans la chaîne de l'expertise.

Un architecte qui connaît bien les caractéristiques et contraintes des matériaux comme l'acier, le béton et le bois va être plus efficace qu'un autre qui conçoit des immeubles en filaments d'aluminium impossibles à réaliser par rapport aux lois de la physique. Un architecte qui ne connaît ni le foot ni le comportement des foules, va-t-il être capable de concevoir un stade de qualité ? Un bon architecte doit connaître donc un peu le métier de la construction (connaissance de la couche inférieure) et avoir ce qu'on appelle une connaissance métier - c'est à dire comprendre le contexte dans lequel ses créations vont devoir vivre et être utiles (connaissance de la couche supérieure).

Autre exemple : une entreprise a besoin de créer des systèmes informatiques pour des chercheurs en mathématiques. Le sujet de la recherche est le décryptage donc on aura besoin de hardware performant. Des mathématiciens, cette entreprise en a. Des spécialistes du hardware et systèmes d'exploitation dans la configuration cible hyper-poussée, il y en a aussi. Il ne manque que des programmeurs. Un recruteur en voit deux. Ils ont tous les deux de bonnes connaissances dans le langage de programmation cible. Par contre, seulement un des deux connaît un peu les mathématiques des nombres premiers géants. Il a déjà configuré et administré des systèmes d'exploitation en production et il connaît la différence entre SATA et SCSI. Qui aura le job?

Web Design dans le sandwich

Pour le Web Designer (à l'état pur), la couche inférieure est composée de webmestres et développeurs web - ceux qui connaissent les briques du web et comment les assembler et les faire tourner pour construire des édifices solides. Le web designer doit aussi avoir des connaissances là-dedans s'il veut éviter de construire des tours de Pise. Il faut savoir aussi que, en réalité, il est rare que le Web Designer ne fait que du design. Il est souvent impliqué dans le développement et même dans la mise en production et dans la maintenance quotidienne. D'ailleurs, les freelances de la création web (dont certains d'entre vous veulent sûrement faire partie) sont obligés de tout maîtriser de A à Z. Donc dans mes cours, on apprend du Web Design, oui. Mais je vous casse les pieds avec le reste aussi.

Après, il ne reste que la connaissance métier à obtenir. Évidemment, je ne la présente pas dans mes cours car il y a tant de possibilités. Mais elle est cruciale aussi. La tour de Pise est un clocher. Imaginez si l'architecte ne connaissait pas la fonction d'un clocher et laissait ni escalier ni cordes pour sonner les cloches.

A propos de Nicholas Quaine

Enseignant des cours de Web Design et Développement (web design, multimédia et programmation) chez Studio-M à Montpellier.